HEVATECH - Transition énergétique

Start-up drômoise fondée en 2010, HEVATECH est spécialiste de la valorisation de la chaleur fatale par conversion de la chaleur perdue en électricité. Une électricité qui servira à l'auto consommation du site industriel ou à l'injection dans le réseau public ENEDIS.

Ses technologies brevetées TURBOSOL et H2PO permettent de valoriser la chaleur fatale des fumées industrielles dont la température est comprise entre 300 à 1000°C. Les équipements Hevatech permettent de produire de l’électricité dans des puissances comprises entre 30 et 1000 kWe.

En intégrant depuis juin 2023 la technologie H2P dans son portefeuille de solutions, HEVATECH est désormais en capacité de répondre aux enjeux de décarbonation de l’industrie qui représente entre 20 % et 30 % des émissions totales de gaz à effet de serre.

C.C Drôme-Sud-Provence
HEVATECH 10 Allées des Gonsards – Z.I du Bois des Lots - 26130 Saint Paul Trois Chateaux

UN PÔLE D'EXPERTISE 

Une expertise de pointe portée par Patrick BOUCHARD, Président, Jean Edmond CHAIX, directeur technique et leur équipe: thermodynamique, fluidique, mécanique, machines tournantes, électrotechnique.

Un écosystème partenarial porteur

Des partenaires académiques prestigieux : CNRS, Arts et Métiers, ECAM, Mines ParisTech, MEMPRA;

Des soutiens institutionnels : ADEME, Tenerrdis, Axelera, Allice, CETIAT, Atee;

Des partenaires industriels de premier plan comme GRDF : en accord avec l'objectif de neutralité carbone 2050, GRDF a choisi 5 start-up dont HEVATECH pour décarboner l'industrie en les accompagnant techniquement et en leur facilitant l'accès aux marchés.

VALORISER LA CHALEUR FATALE DES FUMEES INDUSTRIELLES 

Le secteur industriel consomme en France 22% de l'énergie totale. Dans les industries qui utilisent des procédés thermiques comme les fours à combustible, seulement 40 à 75% de la chaleur produite est utile. La partie perdue sous forme de chaleur fatale représente entre 25 à 60 % de l’énergie consommée.

Valoriser cette chaleur fatale est un enjeu majeur pour l’industriel. Elle permet d’accroitre significativement l'efficacité énergétique du site et de réduire son empreinte carbone. En effet, 60 à 80% de la chaleur fatale est techniquement récupérable via des technologies de pointe comme celles mises au point par HEVATEC.

Il est à noter que la technologie HEVATECH n'implique pas de modification de l'outil industriel de base dont la consommation reste inchangée sauf à être "compensée" par une importante production d’électricité produite sans nouvelle émission de gaz à effet de serre.

Un seul module Hevatech de 200 kWe de puissance, fonctionnant 7 000 heures par an sur une durée de vie de 15 ans permet d’économiser l’équivalent de 8 757 tonnes de CO2.

Un ordre de grandeur pour se faire une idée...

L’industrie française représente un gisement de chaleur fatale valorisable estimé par l’ADEME à 53 TWh. Ce gisement, une fois converti en électricité, équivaut à la production de 1.700 parcs photovoltaïques de 2,5 hectares chacun soit 6.000 hectares de parc au sol (4.000 hectares de panneaux).

Haut de page