Groupe Sympetrum, Association régionale d'étude et de protection des libellules de Rhône-Alpes - Eau & Biodiversité

Etudes, recherche scientifique, sensibilisation du public

1983 - 2024, quarante années de militantisme naturaliste constructif et fécond au service de la cause  des zones humides et des espèces qui leur sont inféodées comme les libellules. Jean-Michel Faton, Roger Mathieu, Cyrille Deliry, Jörg Schleicher, Francis Lloret et bien d'autres naturalistes Groupe SYMPETRUM, de la LPO et de la FRAPNA  Drôme-Nature-Environnement ont veillé au bon grain pour limiter l'irréparable.

SYMPETRUM * est un groupement naturaliste drômois à la pointe des connaissances et de l'engagement en faveur de la conservation de la biodiversité et plus spécialement des zones humides et des populations des 69 espèces de libellules et demoiselles que compte le département.

nom latin d'une "famille" de libellules dont 8 espèces sont présentes en Drôme

C.C Crestois et Pays de Saillans - Coeur de Drôme
SYMPETRUM 7, rue de la Synagogue - - 26400 Aouste sur Sye - Acteur départemental

L'Atlas des libellules et demoiselles de la Drôme

.

Sous la coordination scientifique de Jean-Michel Faton, son Président, initiateur avec Roger Mathieu du projet de réserve naturelle des Ramières de la Drôme dont il a été le premier conservateur, l'association SYMPETRUM  est auteur-éditeur d'un remarquable Atlas des Odonates du Département de la Drôme paru en 2023.

Un Atlas qui conjugue rigueur scientifique, passion pour le vivant, hymne à la beauté et engagement citoyen au service de la protection de la nature.

Un ouvrage fruit de 80.000 données d'observations directes collectées et analysées sur une période de 40 ans.

Un ouvrage de référence à mettre entre les mains des aménageurs inconséquents et autres "effaceurs" de nature vivante et de biodiversité de proximité. Les zones humides du département ont été saccagées au fil des décénnies et notamment au cours des trente glorieuses et des trois décennies qui ont suivi ! Elles ont fondu comme neige au soleil. Aussi, il est grand temps non seulement de protéger les dernières zones humides survivantes mais  surtout de reconstituer une trame cohérente de zones humides et de milieux aquatiques.

Dans un contexte de changement climatique et de crise de l'eau, la restauration du bon fonctionnement hydrologique des anciennes zones humides asséchées par la main de l'homme s'impose.

Les libellules, outre leur magie et beauté, sont à l'évidence des espèces sentinelles. Elles ont été le témoin du grand saccage des mares, ruisseaux, étangs, marais, berges de cours d'eau et fossés vivants.Le Groupe Sympétrum  agit au quotidien pour qu'elles deviennent à l'avenir les témoins du regain de la nature drômoise.

Haut de page