Douceur de Gl'âne - Corinne et Julia - Distillation de plantes sauvages

A Gigors-et-Lozeron, dans le sud du Vercors, haut lieu de la diversité végétale, entre prairies extensives et forêts, Corine Broquet et Julia Cattin distillent des plantes aromatiques sauvages en huiles essentielles et hydrolats sous l’appellation Douceur de Gl’âne.

Vente directe sur l’exploitation d’huiles essentielles, hydrolats, baumes…

C.C Val-de-Drôme en Biovallée
26400 Gigors et Lozeron

Une cueillette respectueuse des plantes sauvages et des milieux

Ne prélever qu’une partie de la plante sans porter une atteinte irrémédiable à son intégrité, ne pas prélever l’ensemble des plants d’une même communauté végétale…

Cueillir avec la nature et non contre elle. D'un pied de plante à un autre, faucille à la main, couper précautionneusement feuilles, fleurs ou bourgeons, les déposer dans un drap noué sur le dos le temps de les amener au séchoir.

Thym, sarriette, lavande, bourgeons de pin ou d’épicéa, fleurs d’aubépine, arnica, gentiane, millepertuis, framboisier, alchémille …  seront distillés en huiles essentielles et hydrolats* ou encore macérés .

*hydrolat  désigne l’eau aromatique qui reste en fin de processus de distillation des huiles essentielles. L’hydrolat est faiblement chargé en molécules aromatiques qui n’ont pas été groupées dans l’huile essentielle. Lorsque la distillation porte uniquement sur des fleurs on parle d’eau florale.

.

Corinne et Julia sont membres de l’Association française des professionnels de la cueillette de plantes sauvages.

Consulter la charte déontologique de l'association

Distillation, macération et conseils d’utilisation dans les règles de l’art

.

Après des études, l’une en biologie, l’autre en phytothérapie, Corine Broquet et Julia Cattin ont mis à profit leurs savoirs ethnobotaniques glanés au fils de leurs explorations méticuleuses des flores du Jura et des Alpes.

Julia Cattin, naturopathe enseigne la phytothérapie en transmettant et partageant son savoir. Une mine de connaissances du végétal à la fois encyclopédique, naturaliste et humaniste.

La passion des plantes sauvages

.

La prédilection de Corine et Julia: la transformation des plantes sauvages.

Soumises de plein fouet à la rudesse des éléments naturels, celles-ci sont de leur point de vue plus concentrées en huiles essentielles indispensables à leur survie en milieux hostiles.

Au sein de leurs biotopes, elles se ressèment et se reproduisent d’elles-mêmes en génèrant des populations adaptées à chaque milieu de vie et contexte microclimatique. Des populations  que caractérise une grande diversité génétique.

Une variété génétique sans commune mesure avec celle des plantes cultivées et bouturées.

Julia et Corine cultivent également de manière entièrement naturelle quelques plantes qu’elles ne trouvent pas dans la nature : mélisse, estragon, basilic, bleuet, rose ou échinacée…

 

Haut de page